Rugby

XV de France : Les caméras de France Télévisions virées du vestiaire !



Publié le 8 février 2024 à 19H18

Pour la première fois depuis trente ans, France Télévisions ne peut plus faire profiter à ses téléspectateurs de l’intérieur du vestiaire du XV de France pendant le Tournoi des 6 Nations, nous apprend L’Equipe à deux jours du déplacement des Bleus en Ecosse. Au même titre qu’il ne veut désormais plus des caméras de Netflix, Fabien Galthié refuse désormais que ses joueurs soient filmés en coulisses par les cadreurs du service public.

Ce Tournoi des 6 Nations qui a débuté vendredi dernier par la claque reçue par les Bleus à Marseille face à l’Irlande fera date. Mais pas uniquement en raison de ces retrouvailles de ce XV de France éjecté dès les quarts de finale du Mondial qu’il disputait à domicile avec son public qui ont débouché sur la deuxième défaite consécutive des Tricolores, ce qui n’était plus arrivé depuis bien longtemps. Cette première sortie (manquée) de Gregory Alldritt et ses coéquipiers a également été marquée (même si cela a forcément moins sauté aux yeux que la déroute face aux Irlandais) par l’absence des caméras de France Télévisions dans le vestiaire des Français lors de ce match inaugural du Tournoi des 6 Nations. Et pour cause : les caméras de France Télévisions, Fabien Galthié ne veut plus les voir dans l’intimité de son équipe, nous apprend L’Equipe ce jeudi alors que les Français tenteront samedi sur la pelouse de Murrayfield de ne pas subir un troisième revers consécutif. Alors que France TV avait pris l’habitude depuis trente ans de faire vivre les coulisses du XV de France à ses téléspectateurs en envoyant un JRI – d’ailleurs pratiquement toujours le même, à savoir Bertrand Pelletier, qui avait relayé Marc Métairon – dans le vestiaire des Français, leur entraîneur aurait décidé cette année de fermer les portes, mais pas uniquement aux caméras de France Télévisions.

Netflix également concerné 

Netflix, qui filme le Tournoi depuis l’intérieur, aurait ainsi également fait les frais de cette demande de Galthié, par ailleurs soutenue par sa fédération (FFR), visiblement bien heureuse de pouvoir contrôler encore mieux ses images comme de pouvoir mettre en avant sa série « Destins mêlés », désormais la seule à avoir l’autorisation de s’aventurer dans l’intimité de Galthié et de ses joueurs. « Pour ce nouveau cycle de quatre ans, plusieurs décisions ont été prises. Le diffuseur continue d’avoir accès à des interviews et à des moments exclusifs chaque semaine. La principale évolution réside dans le fait que le JRI ne vit plus à temps complet avec le quinze de France. En supplément, France Rugby met à disposition des images filmées par son JRI, comme elle le fait avec Netflix. Cela permet d’alléger le dispositif, de renforcer l’efficacité et d’accueillir un seul caméraman en permanence au lieu de trois », explique la FFR pour sa défense. Reste à voir si France TV, désormais réduit à filmer les entraînements (et encore, pas tous, puisque certains sont interdits à la presse) aura de nouveau le feu vert une fois le Tournoi terminé. On peut toutefois en douter.

Rugby

XV de France : Wardi opéré du poignet et absent quatre mois

Publié le 4 février 2024 à 15H01 Aurélie Sacchelli Victime d’une fracture du poignet contre l’Irlande, le pilier gauche du
Rugby

Tournoi des 6 Nations – XV de France : Sept joueurs appelés en renfort pour préparer l’Ecosse

Publié le 4 février 2024 à 12H08 – mis à jour le 4 février 2024 à 15H44 Aurélie Sacchelli Le