Rugby

Tournoi des 6 Nations (U20) : Les Bleuets relèvent la tête en Ecosse



Publié le 9 février 2024 à 23H11 – mis à jour le 10 février 2024 à 00H07

Battue à domicile par l’Irlande lors de la 1ere journée du Tournoi des 6 Nations U20, l’équipe de France a parfaitement réagi vendredi soir en s’imposant avec le bonus offensif (29-14) sur la pelouse de l’Ecosse. Une première victoire qui permet aux Bleuets de garder espoir pour le titre.

Le sélectionneur Sébastien Calvet avait été très clair. Pour digérer au plus vite le revers subi d’entrée à domicile (37-31) face à l’Irlande sur la pelouse d’Aix-en-Provence, il fallait impérativement le faire oublier en s’imposant en Ecosse. Un message parfaitement reçu par ses joueurs, qui se sont largement imposés (29-14) et ont dû même coup débloqué leur compteur vendredi à Edimbourg pour leur deuxième sortie dans ce Tournoi des 6 Nations U20 grâce à une très belle première mi-temps. Un ton au-dessus des Ecossais lors de ces quarante premières minutes, les Bleuets ont d’ailleurs été récompensés à quatre reprises de leur excellent début de match. Sur cette pelouse qui avaient gardé des traces de la neige qui tombait encore quelques heures plus tôt et par une température glaciale, Joé Quere Karaba avait d’ailleurs été tout près de débloquer la situation, à la conclusion d’une superbe séquence intervenue après seulement six minutes de jeu. Les Français n’allaient toutefois pas avoir à patienter longtemps avant de récolter les fruits de leur nette domination à ce moment du match sur un essai de l’arrière basque Xan Mousques, qui échappait aux défenseurs écossais et ne pouvait mieux célébrer sa première sélection. Lancés, les joueurs de Calvet n’allaient pas tardé à enfoncer le clou, cette fois sur un essai du Rochelais Hoani Bosmorin, qui se blessait toutefois sur l’action.

Le dernier mot pour Desperes

Toujours est-il que cette équipe de France très séduisante en première mi-temps prenait le large. Elle allait faire mieux encore en creusant de nouveau l’écart avant la mi-temps, grâce à son troisième essai du match. Thomas Souverbie, l’un des deux membres de la charnière paloise, exploitait une belle combinaison en touche et la France menait 19-0. En démonstration, les Bleuets trouvaient une quatrième (et dernière) fois l’ouverture, juste avant la sirène grâce au capitaine Mathis Castro-Ferreira. Le bonus offensif était alors déjà dans la poche des Bleuets, qui avaient regagné les vestiaires sur le score de 26-0. Il fallait s’attendre à ce que cette équipe d’Ecosse méconnaissable devant son public pendant quarante minutes cherche à montrer un autre visage. Cela a été le cas. Heureusement pour les Français, s’ils ont subi la pression adverse pour la première fois de la partie et encaissé deux essais (de Lock puis Blyth-Lafferty) coup sur coup, la réaction écossaise s’est arrêtée là en ce qui concerne le tableau de marque. Mieux : une pénalité d’Axel Desperes a permis aux Bleuets d’inscrire leurs premiers points de la seconde mi-temps. La France s’impose finalement 29-14 et peut de nouveau penser au titre. Pour les Ecossais, battus pour la deuxième fois de suite, cela semble en revanche beaucoup plus compromis.

Rugby

XV de France : Wardi opéré du poignet et absent quatre mois

Publié le 4 février 2024 à 15H01 Aurélie Sacchelli Victime d’une fracture du poignet contre l’Irlande, le pilier gauche du
Rugby

Tournoi des 6 Nations – XV de France : Sept joueurs appelés en renfort pour préparer l’Ecosse

Publié le 4 février 2024 à 12H08 – mis à jour le 4 février 2024 à 15H44 Aurélie Sacchelli Le