Rugby

Tournoi des 6 Nations (J1) : L’Ecosse a résisté au retour du pays de Galles



Publié le 3 février 2024 à 20H00 – mis à jour le 3 février 2024 à 20H02

Après avoir mené de 27 points en début de deuxième période au Principality Stadium, l’Ecosse a joué à se faire peur et l’emporte par la plus petite des marges face au pays de Galles (26-27), qui prend les deux points de bonus.

L’Ecosse n’est pas passée loin de perdre gros ! En clôture de la première journée du Tournoi des 6 Nations 2024, le XV du Chardon a connu un match en deux temps sur la pelouse du pays de Galles. En effet, les protégés de Gregor Townsend ont su mettre sous l’éteignoir les joueurs de Warren Gatland dès les premiers instants de la rencontre. Une domination que Finn Russell a matérialisé en passant une pénalité dès la 7eme minute. Très rapidement, c’est un essai que les Ecossais ont pu marquer par l’intermédiaire de Pierre Schoeman. Le pilier a conclu victorieusement une séquence de jeu au près en forçant le passage et avec l’aide de la vidéo pour vérifier que le ballon a bien touché terre. Les Gallois ont alors essayé de répliquer mais se sont cassés les dents sur une défense de fer puis ont été pris la main dans le sac. Après un acte d’antijeu de Josh Adams, Finn Russell a ajouté trois points au pied avant que Duhan van der Merwe corse l’addition à la demi-heure de jeu. L’ailier a été servi sur un plateau par son ouvreur au terme d’une action menée à deux entre l’ancien joueur du Racing 92 et Sione Tuipulotu.

L’Ecosse a pu s’envoler

Un écart de 18 points qui n’a pas bougé durant les dix dernières minutes de cette première période. Alors que Sam Costelow a dû céder sa place à l’ouverture à Ioan Lloyd sur protocole commotion avant la pause, Warren Gatland a fait trois changements à la reprise, avec Tomos Williams lancé à la mêlée et une première ligne largement revue. Ce qui n’a pas payé de manière immédiate puisque Duhan van der Merwe a prolongé l’agonie galloise avec le troisième essai pour l’Ecosse à peine trois minutes après la reprise. Une percée de Finn Russell a permis à l’ailier de s’infiltrer dans la défense du pays de Galles puis d’aplatir. Dos au mur, le XV du Poireau ne pouvait que réagir et James Botham a vite sonné la charge. Sur un ballon porté rondement mené, le troisième-ligne a pu conclure en aplatissant. Une action qui a vu George Turner se mettre à la faute pour stopper le Gallois, ce qui lui a valu un carton jaune. En supériorité numérique, les Gallois ont retrouvé de leur allant. Rio Dyer a un peu plus réduit l’écart six minutes après ce premier essai. L’ailier a bonifié une passe sautée de Tomos Williams pour conclure sans opposition une offensive parfaitement menée.

Le pays de Galles n’a jamais renoncé

A peine George Turner revenu sur la pelouse que Sione Tuipulotu a écopé à son tour d’un carton jaune pour deux positions de hors-jeu sur une même action. Les Gallois haussent alors le rythme et jouent vite la pénalité. Aaron Wainwright a pu percer la défense écossaise pour rapprocher les siens à huit longueurs, redonnant de l’espoir au public du Principality Stadium. A l’approche du dernier quart d’heure, la possibilité d’une remontée fantastique s’est affirmée avec Alex Mann qui a inscrit le quatrième essai gallois, synonyme de bonus offensif. Le troisième-ligne a su conclure dans l’en-but un ballon porté bien mené par les siens. Ioan Lloyd a alors passé la transformation pour ramener le pays de Galles à un seul point avec dix minutes encore à jouer. Poussé par son public, le XV du Poireau a poussé mais sans réussite. Sur la dernière action, Duhan van der Merwe a cru offrir le bonus offensif à l’Ecosse et priver le pays de Galles du bonus défensif. Toutefois, la jambe de Rio Dyer s’est glissée entre le ballon et le sol pour frustrer les Ecossais. Si le XV du Chardon démarre par une victoire loin de ses bases (26-27) et abordera avec confiance la réception du XV de France le week-end prochain, le pays de Galles limite la casse en prenant les deux points de bonus disponibles.

Rugby

XV de France : Wardi opéré du poignet et absent quatre mois

Publié le 4 février 2024 à 15H01 Aurélie Sacchelli Victime d’une fracture du poignet contre l’Irlande, le pilier gauche du
Rugby

Tournoi des 6 Nations – XV de France : Sept joueurs appelés en renfort pour préparer l’Ecosse

Publié le 4 février 2024 à 12H08 – mis à jour le 4 février 2024 à 15H44 Aurélie Sacchelli Le