Le carton bleu, ce n’est pas pour tout de suite. Alors que le Telegraph évoquait l’instauration prochaine de cette nouvelle sanction (expulsion de 10 minutes en cas de faute d’antijeu caractérisé), la Fifa a réagi dans un communiqué.

« La FIFA souhaite clarifier que les informations faisant état de ce que l’on appelle le « carton bleu » au niveau élite du football sont incorrectes et prématurées. De tels essais, s’ils sont mis en œuvre, devraient se limiter à des tests effectués de manière responsable à des niveaux inférieurs, une position que la FIFA a l’intention de réitérer lorsque ce point de l’ordre du jour sera discuté lors de l’AGA de l’IFAB le 2 mars », indique l’instance internationale.