Handball

Handball – Liqui Moly Starligue (J16) : Le PSG toujours impérial, Nantes enchaîne, Montpellier retrouve le sourire


Publié le 9 février 2024 à 22H44

Le PSG n’a fait qu’une bouchée (44-30) de Chartres, vendredi soir lors de la 16eme journée de Liqui Moly Starligue pour la reprise du championnat après l’Euro. Les Parisiens continuent leur parcours sans-faute. Nantes, deuxième à cinq points, a enchaîné une deuxième victoire, à Dunkerque (29-23), tandis que Montpellier, qui restait sur une défaite, a renoué avec le succès (35-29) à l’occasion de la venue d’Ivry.

En Liqui Moly Starligue, il y a toujours le PSG et les autres. C’était le cas lors des dernières saisons, et c’est toujours le cas cette année. Et ces Parisiens qui ont raflé les neuf derniers titres de champion de France en jeu sont déjà lancés presque irrémédiablement vers un dixième sacre de suite (le onzième potentiel du club dans son histoire). La 16eme journée, ce vendredi, qui marquait la reprise du championnat après l’Euro remporté par les Bleus a confirmé la domination sans partage des frères Karabatic et de l’équipe de la capitale. Ainsi, l’intouchable leader a ajouté une seizième victoire à son compteur, qui ne compte d’ailleurs que des succès depuis le coup d’envoi de l’exercice. A domicile contre Chartres, un mal classé (11eme), et avec tous ses champions d’Europe de retour aux affaires, le héros des Bleus en Allemagne Elohim Prandi compris, le PSG s’est une fois de plus promené (44-30). A la pause déjà (27-13), les Parisiens, grâce notamment aux 7 buts de Kamil Syprzak, n’avaient déjà plus rien à craindre de leur adversaire du soir. Paris conserve une avance très confortable sur Nantes, toujours dauphin. Les Nantais, qui avaient battu Montpellier d’un but (31-30) lors du choc contre Montpellier programmé lors de la dernière journée, ont aligné une deuxième victoire (29-23), vendredi en s’imposant sur le parquet de Dunkerque, 10eme.

Montpellier relève la tête

Un treizième succès qui doit beaucoup à l’excellent match d’un Aymeric Minne qui s’est particulièrement signalé par son altruisme dans cette partie (6 buts, 11 passes). Il le fallait car dans le camp nordiste, Cornelius Kragh (9 buts, 2 passes) a longtemps permis à son équipe de rester dans le coup. Montpellier, de son côté, espérait une victoire dans l’Hérault contre Ivry pour se relancer après le revers enregistré le 19 décembre dernier en Loire Atlantique, trois jours après avoir déjà bu la tasse à l’extérieur, contre Toulouse (33-29). Mission accomplie (35-29) – et même très bien accomplie – pour le désormais troisième du classement, porté face aux banlieusards parisiens par Lucas Pellas (9 buts, 2 passes) ainsi qu’un excellent Rémi Desbonnet dans sa cage (15 arrêts). Toutefois, ni Nantes ni Montpellier (pas plus que Toulouse, 4eme) ne devrait perturber le PSG dans sa quête d’une dixième étoile d’affilée. La soirée de vendredi en a encore attesté.

Handball

Handball – Coupe de France (H/Quarts de finale) : Montpellier et Nantes ont tenu leur rang

Publié le 3 février 2024 à 22H05 – mis à jour le 3 février 2024 à 22H08 Mathieu Warnier Sans
Handball

Handball – Ligue des Champions (F/J12) : Brest contraint au nul à Odense

Publié le 3 février 2024 à 18H25 – mis à jour le 3 février 2024 à 21H19 Mathieu Warnier Alors