Handball

Handball – Euro (H) : La Suède a déposé une réclamation après la qualification de la France


Publié le 26 janvier 2024 à 23H52 – mis à jour le 27 janvier 2024 à 00H08

L’EHF a indiqué vendredi après la victoire des Bleus face à la Suède au bout du suspense (34-30 après prolongation) que la fédération suédoise de handball avait déposé une réclamation. L’instance a précisé que la réclamation en question, qui porte vraisemblablement sur le but marqué à la dernière seconde du temps réglementaire par Elohim Prandi, était en cours d’étude. Il semble toutefois qu’elle ait très peu de chances d’être entendue.

Qualifiée à l’arrachée vendredi aux dépens de la Suède pour sa première finale à l’Euro depuis 2014, l’équipe de France perdra-t-elle sur tapis vert le bénéficie de cette victoire et sera-t-elle privée a posteriori du rendez-vous qui l’attend dimanche face au Danemark pour le titre ? Cela semble peu probable. Toutefois, Guillaume Gille et ses joueurs peuvent trembler sachant que la Suède conteste la victoire (34-30 après prolongation) des Français et a déposé, via la Fédération de handball du pays, une réclamation dans le but de récupérer la victoire qu’elle estime mériter et disputer la finale à la place de l’équipe de France. L’EHF a communiqué après la rencontre sur cette plainte du camp suédois, précisant qu’elle était à l’étude et que l’instance ne communiquerait plus tant qu’aucune décision ne sera prise. « La Fédération européenne confirme avoir reçu une réclamation posée par la Fédération suédoise après la demi-finale entre la Suède et la France (…) Cette réclamation est en cours d’étude. » Mais qu’est-ce qui peut bien avoir amené les Suédois à entreprendre cette démarche. L’EHF ne l’a pas révélé. Il y a néanmoins fort à penser que l’action à l’origine de cette réclamation de la Suède concerne inévitablement le somptueux jet franc marqué par le Français Elohim Prandi à la dernière seconde du temps réglementaire alors que Jim Gottfridsson et ses coéquipiers tenaient leur billet pour la finale. Prandi lui-même a tenu après la victoire de son équipe des déclarations qui laissent penser que la plainte vise directement son but.

Prandi a-t-il levé les deux pieds avant de déclencher son tir ?

« On peut dire ce qu’on veut, que je suis en train de me coucher ou quoi, le but est là, il est accepté, voilà », avait ainsi déclaré le héros de la qualification française sur beIN Sports. La Suède s’appuie probablement sur le règlement de la Fédération internationale qui oblige le tireur, sur un jet franc comme sur un jet de sept mètres, à « avoir une partie du pied constamment en contact avec le sol jusqu’à ce que le ballon soit libéré », tandis que l’autre pied, lui, « peut être levé et reposé plusieurs fois. » « J’ai cru voir en vidéo que mon pied est peut-être décollé un peu, mais mon pied droit reste au sol », estime Prandi, qui semble en effet décoller légèrement le pied droit dans son mouvement pour se désaxer par rapport au mur en donnant le sentiment de se pencher sur le côté droit, mais aussi le gauche, là aussi très légèrement et là encore avant son shoot. Tout reste à voir si l’EHF se montrera des plus tatillonnes ou pas. Si c’est le cas, la France n’est peut-être pas à l’abri d’une très mauvaise nouvelle. Mais sachant que les arbitres n’ont même pas demandé à revoir les images pendant le match et que l’EHF a tout de suite annoncé sur son compte Twitter après la victoire du Danemark face à l’Allemagne que la finale opposerait les Danois aux Français, on peut penser que les Bleus peuvent dormir tranquille. La décision ne devrait pas tarder à tomber quoi qu’il en soit. Donc patience…

Handball

Handball – Coupe de France (H/Quarts de finale) : Montpellier et Nantes ont tenu leur rang

Publié le 3 février 2024 à 22H05 – mis à jour le 3 février 2024 à 22H08 Mathieu Warnier Sans
Handball

Handball – Ligue des Champions (F/J12) : Brest contraint au nul à Odense

Publié le 3 février 2024 à 18H25 – mis à jour le 3 février 2024 à 21H19 Mathieu Warnier Alors