Cyclisme

Cyclisme – Etoile de Bessèges (E5) : Pedersen vainqueur pour deux secondes !


Publié le 4 février 2024 à 17H58 – mis à jour le 4 février 2024 à 21H36

Le Danois Mads Pedersen a enlevé l’Etoile de Bessèges grâce à deux petites secondes d’avance sur son dauphin, le Français Kévin Vauquelin, vainqueur de la dernière étape ce dimanche.

En 2023, l’Etoile de Bessèges a livré un final on ne peut plus haletant. Neilson Powless avait raflé la mise au bénéfice d’une petite seconde d’avance sur Mattias Skjelmose au terme de l’ultime étape. Rebelote cette année avec un écart infime entre le vainqueur et son dauphin. Kévin Vauquelin (Arkea-B&B Hotels), a dominé la cinquième étape de l’épreuve, un contre-la-montre de 10,7 kilomètres à Alès en 15’02 ». Il a placé la barre très haut. De quoi croire en ses chances de triomphe final jusqu’au départ du leader et favori, Mads Pedersen (Lidl-Trek).

Mais le Danois a parfaitement tenu son rang. Il a bouclé son effort solitaire en 15’11 », un temps tout juste suffisant pour conserver son fauteuil de patron au sommet de la hiérarchie pour deux petites secondes. Le champion du monde 2019, vainqueur du Tour du Danemark l’année dernière, remplit davantage son armoire à trophées. Derrière le Danois et Kévin Vauquelin, le podium du jour et du général est complété par l’Italien Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost). Son coéquipier Ben Healy s’est emparé de la 4eme place du jour et du général également.

Paret-Peintre et Rochas font bonne figure

Le Français Aurélien Paret-Peintre (Decathlon AG2R La Mondiale Team) a pour sa part conclu le chrono du jour au 9eme rang, à 38 secondes du vainqueur. Une performance lui octroyant la sixième place du général, à égalité avec le 5eme, le Français Rémy Rochas (Groupama-FDJ). Trois secondes derrière ce duo et à 54 secondes de Mads Pedersen, on retrouve un autre coureur tricolore dans le top 10, Alex Baudin (Decathlon AG2R La Mondiale Team).

Une belle récompense pour ce coureur de 23 ans qui avait été suspendu par sa formation l’année dernière en raison de suspicions de dopage sur le Giro. Il avait disqualifié du Tour d’Italie mais pas suspendu pour dopage. Il a finalement été réintégré à l’effectif professionnel de la Decathlon AG2R La Mondiale Team en toute fin d’année 2023.

Cyclisme

Tour de Valence (E5) : Les Américains font la loi

Publié le 4 février 2024 à 19H08 – mis à jour le 5 février 2024 à 01H08 Faraj Benlahoucine Les
Cyclisme

Cyclo-cross – Mondiaux : Van der Poel évidemment !

Publié le 4 février 2024 à 16H07 Aurélie Sacchelli Grand favori, Mathieu van der Poel a remporté un nouveau titre