Cyclisme

Cyclisme – Etoile de Bessèges (E4) : Leroux tient sa première victoire chez les pros


Publié le 3 février 2024 à 16H10 – mis à jour le 3 février 2024 à 23H52

Au terme d’une longue échappée, Samuel Leroux a su se montre le plus costaud dans la dernière ligne droite pour remporter la 4eme étape de l’Etoile de Bessèges, son premier succès professionnel. Mads Pedersen conserve le maillot de leader à la veille de la dernière étape.

Le jour de gloire est arrivé pour Samuel Leroux ! Professionnel depuis 2017, le natif de Boulogne-sur-Mer a levé les bras en vainqueur pour la première fois de sa carrière ce samedi au terme de la 4eme étape de l’Etoile de Bessèges. Un succès qui intervient au bout d’une longue échappée et d’une énorme résistance face au peloton. Sans surprise, les candidats à l’échappée se sont mis en lumière dès le kilomètre zéro. Toutefois, si une tentative de quatre coureurs dont Ben Healy a pu prendre un peu moins de 30 secondes, c’est un peloton encore groupé qui a abordé les pentes de la première difficulté du jour, la Côte de Saint-Laurent-la-Vernède. C’est une fois l’ascension conclue qu’une échappée a pu prendre la poudre d’escampette. Un groupe de cinq coureurs emmené par l’ancien champion d’Europe du contre-la-montre Stefan Bissegger a obtenu un bon de sortie avec l’écart qui a longtemps stagné autour des deux minutes et demie. Alors que les coureurs de l’équipe Lidl-Trek ont pris leurs responsabilités pour mener l’allure du peloton pour le leader du classement général Mads Pedersen, vainqueur de la 3eme étape ce vendredi.

Le peloton s’est cassé les dents sur l’échappée

Les Alpecin-Deceuninck d’Axel Laurance sont venus leur prêter main forte à l’approche des 50 derniers kilomètres, très vite imités par les Groupama-FDJ. L’écart du quintette présent aux avant-postes a alors commencé à se réduire de manière progressive mais c’était sans compter sur la résistance des échappés, qui ont longtemps maintenu leurs rivaux à deux minutes. A 25 kilomètres de l’arrivée, les principales formations de sprinteurs se sont liguées pour essayer de revenir. Ce qui ne s’est toutefois pas traduit au niveau de l’écart dans les proportions attendues. En effet, il y avait encore un peu moins d’une minute et demie en faveur des cinq coureurs de tête avec dix kilomètres à parcourir. Une différence inchangée au pied de la Côte de Tharaux, juge de paix de cette 4eme étape dont le sommet était située à la flamme rouge. Les Lotto-Dstny puis les Alpecin-Deceuninck ont imposé un train d’enfer à un peloton qui a commencé à perdre des membres, ce qui a permis de revenir sous la minute avec quatre kilomètres encore à parcourir. Un changement de situation qui a provoqué de la nervosité dans le groupe de tête.

Leroux malin puis costaud dans le final

Jonas Hvideberg s’est hissé sur ses pédales, faisant céder un par un ses compères de fuite. Seul Dries De Bondt a pu s’accrocher dans la roue du Norvégien à 2000 mètres du but. Dans le même temps, c’est Ben Healy qui a secoué le peloton pour essayer de combler la trentaine de secondes séparant les deux groupes. Une fois le sommet passé, le duo de tête a commencé à se regarder dans le blanc des yeux, permettant à Samuel Leroux et Samuel Bissegger de recoller. Alors que le peloton est revenu très fort, le Français a su emmener un braquet énorme pour aller chercher la première victoire de sa carrière chez les professionnels. Après une gestion intelligente de la dernière ascension, effectuée à son rythme, le coureur de l’équipe Van Rysel-Roubaix a devancé Stefan Bissegger et Dries De Bondt sur la ligne d’arrivée. Le peloton étant revenu très fort dans la dernière ligne droite, échouant à seulement deux secondes, les écarts au classement général ne bougent pas avant le contre-la-montre final, ce dimanche à Alès. Mads Pedersen abordera cette dernière explication avec six secondes d’avance sur Axel Laurance et douze sur Kévin Vauquelin.

UCI Europe Bessèges CYCLISME – UCI EUROPE TOUR / ETOILE DE BESSEGES
4eme étape – Méjannes-le-Clap > Méjannes-le-Clap (158km) – Samedi 3 février 2024
1- Samuel Leroux (FRA/Van Rysel-Roubaix) en 3h28’32’’
2- Stefan Bissegger (SUI/EF Education-EasyPost) mt
3- Dries De Bondt (BEL/Decathlon-AG2R La Mondiale) mt
4- Jonas Hvideberg (NOR/Uno-X Mobility) à 2’’
5- Magnus Cort Nielsen (NOR/Uno-X Mobility) à 2’’

Classement général après 4 étapes (sur 5)
1- Mads Pedersen (DAN/Lidl-Trek) en 11h09’22’’
2- Axel Laurance (FRA/Alpecin-Deceuninck) à 6’’
3- Kévin Vauquelin (FRA/Arkéa-B&B Hotels) à 12’’
4- Brent Van Moer (BEL/Lotto-Dstny) à 20’’
5- Rémy Rochas (FRA/Groupama-FDJ) à 20’’

Cyclisme

Tour de Valence (E5) : Les Américains font la loi

Publié le 4 février 2024 à 19H08 – mis à jour le 5 février 2024 à 01H08 Faraj Benlahoucine Les
Cyclisme

Cyclisme – Etoile de Bessèges (E5) : Pedersen vainqueur pour deux secondes !

Publié le 4 février 2024 à 17H58 – mis à jour le 4 février 2024 à 21H36 Faraj Benlahoucine Le