Cyclisme

Cyclisme – EF Education-Easypost : Finalement, Uran prendra sa retraite à la fin de la saison


Publié le 12 février 2024 à 09H56

Redoutant l’après-carrière, Rigoberto Uran (37 ans) avait indiqué au début du mois qu’il pourrait se donner encore deux ans avant de raccrocher. Ce lundi, son équipe EF Education-Easypost a finalement annoncé que le grimpeur colombien ayant terminé deux fois sur le podium du Giro et une fois sur celui du Tour de France prendrait sa retraite à l’issue de la saison.

Rigoberto Uran (37 ans) n’ira finalement pas au-delà de 2024. L’équipe EF Education Easypost a annoncé que le grimpeur colombien de la formation californienne prendrait sa retraite à l’issue de la saison. Au début du mois, « El Torro de Urrao » (« le Taureau d’Urrao, sa ville natale), son surnom, avait fait part de ses craintes en ce qui concernait l’après-carrière. Uran redoutait notamment sa peur de « perdre » une partie de sa vie en raccrochant. Dans ce même entretien, le Colombien, qui se montrait toutefois « réaliste » par rapport à son niveau actuel, avait alors laissé entendre qu’il pourrait continuer encore deux ans avant de ranger son vélo au placard. Il n’en sera rien. Et cette saison sera la dernière pour Uran, qui l’a fait savoir dans un communiqué publié après l’arrivée du Tour de Colombie, ce dimanche, remporté par Rodrigo Contreras et que l’ancien coureur de l’équipe Sky a terminé à la 4eme place, à 50 secondes du vainqueur. « Je pense que le moment est venu de dire : nous sommes arrivés au bout (…) C’est une chose à laquelle j’ai longuement réfléchi, la vérité c’est que c’est effrayant. Pendant presque 23 ans, mon objectif était de me lever, prendre mon petit-déjeuner et faire du vélo (…) tout cela va prendre fin », déclare celui qui a terminé à trois reprises sur le podium d’un Grand Tour.

Trois fois sur le podium d’un Grand Tour

Le Colombien, qui défait alors les couleurs de l’équipe Cannondale-Drapac, s’était notamment classé 2eme du Tour de France 20217 (remporté par Christopher Froome), en remportant au passage son unique étape sur la Grande Boucle, au sommet de Chambéry. Quatre ans plus tôt, Uran, meilleur jeune de l’édition précédente du Giro (en 2012), avait fini 2eme du Tour d’Italie 2013. Il avait remis cela l’année suivante, en se hissant de nouveau sur la deuxième marche du podium, mais cette fois après avoir porté le maillot rose de leader, pendant quatre jours. Uran, vainqueur d’une étape (la seule de sa carrière) sur la Vuelta en 2022, était également passé tout près de la victoire sur la course en ligne des JO de Londres en 2012. Entrepreneur très connu en Colombie (il possède une marque de vêtements et de nombreux restaurants), sa reconversion pourrait se faire dans un tout autre domaine que le cyclisme.

Cyclisme

Tour de Valence (E5) : Les Américains font la loi

Publié le 4 février 2024 à 19H08 – mis à jour le 5 février 2024 à 01H08 Faraj Benlahoucine Les
Cyclisme

Cyclisme – Etoile de Bessèges (E5) : Pedersen vainqueur pour deux secondes !

Publié le 4 février 2024 à 17H58 – mis à jour le 4 février 2024 à 21H36 Faraj Benlahoucine Le