Basket

Basket – TQO (F) : La France lamine Porto Rico avec une grande Johannès


Publié le 8 février 2024 à 13H00

Dans un match sans enjeu pour elle disputé dans le cadre du TQO de Xi’an, l’équipe de France féminine de basket a écrasé Porto Rico sur le score de 88-40, avec notamment 17 points de Marine Johannès, qui effectuait son grand retour chez les Bleues.

Le règlement du basket international est ainsi fait qu’une équipe automatiquement sélectionnée pour les Jeux Olympiques en tant que pays-hôte doit disputer un tournoi de qualification olympique sans le moindre enjeu pour elle. C’est pourquoi les joueuses de l’équipe de France, en pleine saison, ont dû se rendre en Chine pour y affronter Porto Rico, la Chine et la Nouvelle-Zélande en cette fin de semaine. Ce jeudi, les Bleues, médaillées de bronze du dernier Euro et septièmes du classement FIBA, débutaient leur TQO contre Porto Rico (quart de finaliste du Mondial 2022, comme la France), douzième. Mais la faible différence de classement ne s’est pas vue au tableau d’affichage. Les Bleues l’ont emporté sur le score de 88-40 en menant quasiment de bout en bout. Les Portoricaines se sont notamment montrées d’une faiblesse inouïe au tir : 9 sur 57 à 15,8% de réussite. Elles n’ont rentré que cinq tirs à deux points et quatre tirs à trois points ! Autant dire que les Bleues, même sans être au sommet de leur art, n’avaient qu’à se baisser pour cueillir la victoire. Les filles de Jean-Aimé Toupane ont terminé le match avec 45% de réussite aux tirs, dont 42% à trois points.

Johannes et Williams portent les Bleues

Les Françaises n’ont encaissé que six points dans le premier quart. Cela a permis à Porto Rico de mener 6-5, mais elles ont ensuite encaissé un 10-0 qui a mis les Bleues sur orbite. La France s’est envolée pour compter 24 points d’avance à la mi-temps (37-13), puis 46 à la demi-heure de jeu (68-22) et donc l’emporter de 48 points. Pour son grand retour sous le maillot bleu après la polémique du dernier Euro (elle n’avait pas pu être sélectionnée car elle jouait à New York en WNBA), Marine Johannès a excellé. La joueuse de l’ASVEL termine avec 17 points (5/10 à 3pts), 6 rebonds et 6 passes en presque 17 minutes de jeu, elle qui a débuté le match sur le banc. Personne n’en doutait, mais la Normande est indispensable à l’équipe de France. C’est également le cas de sa coéquipière à l’ASVEL, Gabby Williams, qui avait manqué l’Euro en raison d’une blessure, et qui a signé 11 points, 2 rebonds et 3 interception contre Porto Rico. La jeune pivot de 18 ans Dominique Malonga, prêtée par l’ASVEL à Tarbes, a quant à elle profité de ce match pour inscrire ses premiers points en bleu (8 en 16 minutes, plus 4 rebonds). Samedi, le match contre la Chine sera d’un tout autre calibre. Les Chinoises avaient en effet éliminé les Bleus en quarts de finale du Mondial 2022 (85-71) et ont remporté la Coupe d’Asie 2023. Un sacré gros test pour les Bleues en vue des JO.

Les marqueuses françaises : Fauthoux (9), Chery (11), Ayayi (7), Rupert (6), Salaun (3), Williams (11), Badiane (4), Johannès (17), Duchet (10), Malonga (8), Bernies (2)

Basket

Basket – NBA : Les Lakers mettent fin à la série des Knicks, Cleveland enchaîne contre San Antonio

Publié le 4 février 2024 à 09H29 Aurélie Sacchelli Après neuf victoires de suite, New York a vu sa série
Basket

Basket – Betclic Elite (J22) : Paris renoue avec la victoire face à Boulogne-Levallois

Publié le 3 février 2024 à 21H10 – mis à jour le 3 février 2024 à 21H13 Mathieu Warnier En